A travers cet article, je voulais vous présenter 3 petits matériels, qui ne prennent pas de place ni de poids, et permettent de gérer et contrôler très rapidement vos pressions pneumatiques.

Le manomètre électronique

Permet de contrôler la pression de gonflage en un coup d’œil en évitant de sortir son manomètre à aiguille en bout de compresseur. Plus précis et ne se dérègle pas dans le temps (comparé aux aiguilles). Ces manomètres sont également utilisables à basse pression (à partir de 0.2 Bar voir 0) et affichent le résultat en différentes unités comme PSI, BAR, KPA ou KG / CM2.

Ils s’utilisent également sur moto / quad / SSV …

Comptez en moyenne 20€ pour un outil de bonne facture.

 

Démonte obus de valve

Si vous ne le savez pas encore, dès que l’on sort des sentiers battus (sable / neige / boue / roche …), il faut dégonfler, un peu, ou beaucoup !!! Pour cela 2 méthodes :

  • A la pointe de couteau ou autre en appuyant sur l’obus de valve. Un peu long, comptez en moyenne 1 min pour dégonfler 1 Bar (ou 1Kg c’est pareil).
  • A l’aide d’un démonte obus (que l’on utilise comme un tournevis pour le dévisser). Cette méthode est beaucoup plus rapide car en retirant l’obus de la valve, le débit d’air expulsé est beaucoup plus grand (comptez une 15aine de seconde pour 1 Bar). Il faudra néanmoins s’entrainer quelques fois à la maison avant de le tenter sur le terrain au risque de perdre l’obus au sol !

On trouve principalement 2 types de démonte obus :

Les droits, avec un manche comme sur la photo de gauche. Outils très simples avec une bonne ergonomie permettant une bonne prise en main.

Les croix (photo de droite) qui ont le grand avantage d’avoir d’autres embouts supplémentaires :

  • 1 taraud pour le filetage extérieur du bouchon de valve (servant également à placer une nouvelle valve dans la jante pour les tubeless).
  • 1 rodoir de siège conique. (On utilise sa pointe pour le dégonflage)
  • 1 taraud pour le filetage intérieur de l’obus de valve.

Personnellement j’ai toujours les 2 avec moi, je préfère l’outil avec le manche car la croix n’est pas pratique à utiliser pour dévisser l’obus, mais je ne peux me passer de cette dernière pour réparer une valve.

De plus, l’un comme l’autre coûte à peine 2€.

Avec ces 2 ou 3 outils en poche, vous gagnerez beaucoup de temps sur la gestion de vos pneumatiques 😉

Dégonfleurs automatique

Il existe une autre méthode pour dégonfler ses pneus, les dégonfleurs automatiques. La marque Staun est une valeur sure (75€), mais l’entrée de gamme est à 15€ (tenue de réglage moins fiable).

Il suffit de les visser sur vos valves et le dégonflage s’arrête au réglage choisi. Taré en usine à 1.8 Bar, dévisser d’un tour la couronne supérieure donne une variation de -0.4 Bar, et inversement (bien replacer le contre écrou). Si vous êtes chargé, vous pouvez donc en régler 2 à 1.3 Bar par exemple pour l’arrière, et les 2 autres à 1 Bar pour l’avant. Une fois en place, le dégonflage est assez long mais la particularité est que vous pouvez rouler avec les dégonfleurs en place pendant que la pression diminue. Il faudra donc de nouveau s’arrêter pour les retirer et placer les bouchons de valve.

 

Personnellement, je les utilise rarement, je préfère retirer l’obus qui permet un dégonflage rapide et je profite de ce moment pour vérifier l’état de ma bande de roulement et de mes flancs sur chaque roue !

 

Maintenant, à vous de voir ce qui vous sera le plus utile 😛

Share This